Communautés : relations et arts de vivre

 :: Trouver la faille :: Idiots de textes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 7 Juin - 14:57
Admin
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 29/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://1-35.forumactif.com

Introduction


Les dieux. Au nombre de cinq, ils sont répartis dans tout Paris. Leurs cultes forment le peuple du monde d’ Envers. A votre arrivée, il vous sera demandé de choisir celui que vous voulez suivre. C’est bien simple, certaines communautés se haïssent, et d’autres entretiennent de bonnes relations. Tout cela dans un but politique, l’objectif étant de faire prospérer son culte, et de gagner à terme, toujours plus d’influence. Les habits et signes distinctifs de ces groupes sont des objets magiques. Cela veut dire que seuls les magiciens seront à même de les voir, pour les citoyens ordinaires, les communautés sont habillées normalement.
Awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Juin - 16:06
Admin
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 29/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://1-35.forumactif.com

Peuple de fer


Dieu : La dame de fer
Nom du peuple : la communauté de fer
Lieu de réunion : la tour eiffel, le premier lundi de chaque mois à une heure du matin, 3e étage

En bref : C’est un peuple qui s’habille généralement de façon steampunk, et qui utilise pour magie des machines créées sur mesure. Ces machines ne sont en aucun cas futuristes, ce ne sont donc pas des armures, ou des sabres laser. Au contraire même, elles font souvent référence à l’époque victorienne du 20e siècle. Un chien à vapeur, une valise à engrenage, un coeur mécanique, tout est possible, car le genre est vaste. Vous donc l’aurez compris, c’est un groupe de scientifiques, le genre qui reste dans l’ombre, et qui observe avant d’agir. Un peu trop d’ailleurs, car il est de notoriété publique qu’ils font très attention à l’image qu’ils renvoient aux autres communautés.

Démocratiques dans l’âme, ils veulent un monde plus ou moins juste. Un monde avec beaucoup de subventions pour les recherches scientifiques, et ou les Rachetés resteraient à l’état de simples esclaves. Les réunions sont mensuelles, et lors de celles ci, le peuple peut parler librement au Référent. Le Référent est le patron des Ferrailleurs, élu pour un mandat de cinq ans, il fait office d’autorité suprême. Il gère entre autres l'accroissement du marché niveau médicament et médecins, car la communauté de fer en a le monopole. Attendez vous à payer plein pot si vous êtes du côté des Rachetés.

Relations géopolitiques :
Bah, ils n' aiment pas les Rachetés, et c’est réciproque. Entre eux, c’est plus tendu qu’un élastique. Pensez donc, ils les considèrent comme des bons à rien. Le genre qui serait mieux en esclaves. La recherche est tellement dangereuse vous savez, avoir quelques cobayes en plus ne serait pas de refus. Ils entretiennent une relation basée sur un accord tacite avec les soldats, en échange de soins et d’armes, ils protègent leurs boutiques contre les voleurs et les mécontents, Oui, car quand on fait payer les médicaments médicaments plein pot pour retirer plus de bénéfices, c’est ce risque le plus souvent d’arriver. Le petit peuple essaye de les trainer dans des accords un peu véreux, alors ils n’ont pas confiance et les enfants du père, et bien… ils ne se parlent pas, ne se regardent pas, et ne veulent rien avoir à faire l’un avec l’autre.

Awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Juin - 16:08
Admin
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 29/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://1-35.forumactif.com

Peuple des rachetés


Dieu : Le voleur de visages
Nom du peuple : peuple des rachetés
Lieu d'asile : le musée grévin


En bref : Le peuple des Rachetés est la plus grande communauté artistique de Paris. Elle regroupe de nombreux groupes, et n’a pas de vrai chef faisant office d'autorité. En réalité, ce ne sont que des personnes rassemblés sous une même bannière pour être mieux catégorisés par les autres sociétés. Le mot d’ordre étant la liberté, ils sont les habitants les plus libérés question magie. Mais ce sont aussi les plus réprimés, et les plus misérables. Leurs domaines d’expertises étants bien plus vaste que la moyenne, ils s'évertuent à transformer Paris. Le rendre plus beau, toujours plus beau. Un objectif qui ne plaît pas aux soldats crocodiles qui dès qu’ils les voient faire de l’art, n’hésitent pas à les faire coffrer et à les rabaisser.

Contrairement à la communauté de fer qui elle, préfère les petites piques insidieuses, les soldats crocodiles utilisent la force, et c’est pas toujours beau à voir. Mais les Rachetés n’ont aucun chef, aucune coordination. C’est un peuple mal aimé, la team tiers-monde du monde d’ Envers. Leurs seuls sanctuaires sont les musées, des endroits que les autres communautés n’osent pas fouler. Ces bâtiments d’arts appartiennent au voleur de visage, c’est une règle immuable. D’ ailleurs, le temple officiel se trouve au musée grévin. Il est dit que personne ne sait à quoi il ressemble, car il prend l’apparence des statues qui le compose.


Relations géopolitiques :
Franchement, c’est un peu la loose question relations. Ils sont en très mauvais termes avec le peuple de fer et les soldats crocodiles. Le petit peuple à souvent pitié d’eux quand il ne rigole pas à ses déboires, et le père Lachaise, bah, ils regardent de loin et changent de trottoir comme s’ils avaient la lèpre. Non, franchement, ce peuple n’a aucun appui politique, et ça craint...
Awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Juin - 16:10
Admin
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 29/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://1-35.forumactif.com

Soldats crocodiles


Dieu : Le seigneur des écailles
Nom du peuple : soldats crocodiles
Quartiers généraux : les catacombes


En bref : Même si leur temple se trouve en plein milieu du Marais, un quartier gay et lesbien, les soldats ont jugés bons de ne pas trop s’y attarder, et de changer au moins leurs lieux d'entraînements et de plaisances. Maintenant, ils sont dans les catacombes. Vachement plus lumineux quand on y pense. Mais bon, que voulez vous, crocodiles, catacombes, ils ont pensés que ça garderai au moins le mythe. Parce que voyez vous, les soldats crocodiles, c’est un peu la police privée du monde d’Envers. Et qui dit organisation privée dit débordements, abus de pouvoirs et corruptions des plus hauts gradés. Car même si les crocodiles font régner l’ordre dans la capitale, détruisant les créations magiques les plus dangereuses, ils n’en restent pas moins des hommes. Des hommes non pas avides de pouvoir, mais d’un état plus ou moins totalitaire. Un état non dangereux pour ses habitants, ou l’on pourrait marcher dans la rue sans avoir peur de se faire sauter sur une bombe dissimulée dans le premier pater de fleur. Parce que oui, la magie est géniale, mais il y aura toujours des abus. Et ces abus peuvent faire des victimes, beaucoup de victimes. Ils pensent donc, à juste titre, que quelques pots de vin, tant qu’ils font avancer la cause, restent acceptables.

Leur hiérarchie se compose comme à l’armée, et ils ont le monopole de la sécurité. Chargés également de dissimuler la vérité aux vrais parisiens, ceux du monde réel, ils n’hésitent pas à arrêter, blesser, et parfois tuer, les sujets trop récalcitrants. Ils sont le peuple le plus dangereux, car leurs magies sont bien souvent des pouvoirs pour contrer les autres dons. N’hésitant pas à porter des habits normaux et à se cacher dans les masses, ils traquent, mais n’attaquent généralement pas seuls.

Relations géopolitiques :
Ils détestent les Rachetés, et n’hésitent jamais à les blesser ou les ridiculiser. Souvent de façon cruelle, au prétexte qu’ils sont dangereux pour la société. Par contre, ils sont en bon termes avec la communauté de fer. Un accord tacite existe entre eux, le Ferrailleurs soignent et arment les soldats, et ces derniers protègent leurs boutiques. C’est un peu le même deal avec le petit peuple. Quand aux enfants du père, et bien, c’est franchement neutre. Neutre façon guerre froide.
Awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Juin - 16:12
Admin
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 29/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://1-35.forumactif.com

Les enfants du père


Dieu : Le père Lachaise
Nom du peuple : les enfants du père
Lieu de culte : cimetière du père Lachaise, mausolée du Père Lachaise. Heures de prières à 8, 16 et minuit  


En bref : Croyants dans l’âme, ce peuple n’est pourtant pas pacifique. Il a pour vocation de guider les nouveaux venus dans cette ville qu’ils ne connaissent pas. De les aider à ne pas faire de bétises. A vrai dire, ils sont parfois effrayants. Pour eux, il y a une réponse à tout, et bien souvent, cette dernière implique les préceptes du Père Lachaise. Une bible plus grosse encore qu’un dictionnaire, ou tout est plus ou moins dit. Dedans, on peut y trouver une chose et son contraire, la religion est donc très libre, parfois un peu trop. Leurs pouvoirs se reposent bien souvent sur la foi, et l’amour de leur prochain. Guidés par le Marabout de ficelle, un être détenant la vérité ultime, beaucoup marchent sur le chemin de la dérive sectaire. Tous ne sont pas comme ça, il existe bien sur des outsiders, comme dans toute communauté, mais pour vous donner une idée de la chose.

Habillés en tenues de moines ou robes religieuses pour les plus fervents, certains se cantonnent pourtant au simple chapelet. Mais ce ne sont pas des croix religieuses qui les ornent, ce sont une épée et un bâton de marche croisés, un dessin également présent sur leurs langues. Extrêmement douloureux à mettre en place, il est la preuve de leurs engagement aux dieux. D’ ailleurs, quand on parle de dieux, il faut savoir que ce sont eux qui s’occupent généralement des commémorations. Mariages, enterrements, fêtes en tous genre. Le prix pour ce service est une taxe que tout habitant doit payer. Cet impôt les rendent extrêmement riches et donc très puissants. Tout ce qui a un trait à la religion doit passer par eux, même si cela concerne un autre dieu.



Relations géopolitiques :
Très ami avec le petit peuple, ils ont de solides accords commerciaux et une très bonne entente entre leurs chefs. Ils ne s’approchent pas trop des Ferrailleurs, car science et foi, c’est jamais le grand amour, et détestent les Rachetés. Pour eux, ce sont les impies du monde d’ Envers. Ils ne servent à rien, et devraient trouver un autre groupe dans lequel se dissoudre, sans faire de vagues bien sur. Sinon, ce ne serait pas drôle. Quand aux soldats crocodiles, et bien, ils restent sur le même trottoir sans se dire bonjour. Une entente cordiale, mais fragile du fait de leur violence.
Awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Juin - 16:15
Admin
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 29/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://1-35.forumactif.com

Petit peuple


Dieu : Le roi des fées
Nom du peuple : petit peuple
Lieu de rassemblement : jardin des plantes, tous les samedis à 19 heures

En bref : Le petit peuple est le plus aimé d’entre les peuples, non pas pour sa gentillesse, mais pour sa facétie et son mystère. Il a un peu un statut particulier, étant donné que presque tous ses membres sont défigurés. Composé pour la plupart d’expériences qui ont mal tournées, d’êtres qui ne sont pratiquement plus que magie, il va s’en dire qu’il attise la curiosité. Mais ce n’est pas pour cette raison qu’il se laissera marcher sur les pieds. Affreusement solidaires, ses membres se connaissent tous, et se ligueront comme un seul homme au moindre problème. Leurs chef, le Rêveur, détient les doutes et les espoirs des siens depuis des générations. Bien souvent ami avec eux, il ne peut pas les décevoir.

Leurs magies sont bien souvent des dons psychiques. Pas de gestes avec les mains, pas de potions ou de pentagrammes inversés. Enfin, ça, c’est pour les membres normaux. Car certains entrent dans ce clan après avoir tout perdu. Identité, corps, et parfois même esprit. Dans ces cas là, pour ces membres recueillis, il n’y a pas de magie prédominante. Mais il faut garder à l’esprit que ces personnes n’ont aucun endroit où aller. Elles sont seules, et réellement isolées. N’entre pas qui veut dans le jardin des fées.

Leurs habits sont bien souvent des morceaux amples de tissus. A savoir, des tenues japonisantes. Ils ont également le monopole de la nourriture. De la nourriture du monde d’ Envers. Celle qui vous aura donc ramené ici. Utilisant des jardins publics, ils sont une coopérative vraiment organisée. Tout les prix sont convenus à l’avance, les hausses, les baisses, leurs but est de se faire toujours plus d’argent. Ce sont tous de vrais commerçants.


Relations géopolitiques :
Ils aimeraient vraiment, mais alors vraiment avoir un accord commercial avec le peuple de fer. Mais c’est pas gagné, puisque ce dernier tient farouchement à son indépendance. Le petit peuple fait un peu du forcing dans ce sens, mais pour l’instant, cela ne donne rien de probant. Ils sont également protégés par les soldats crocodiles, sauf qu’au contraire du peuple de fer, eux, ils payent une taxe qui augmente un peu plus chaque année. Les Rachetés quand à eux, et bien, le petit peuple aime s’en moquer ou les prendre de haut. La faute à leur misère visible, et à la certitude d’être un meilleur peuple qu’eux. Les enfants du père Lachaise sont visiblement leurs préférés, ils ont de solides accords commerciaux, et leurs dirigeants sont bons amis.

Awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Théorie  :: Trouver la faille :: Idiots de textes-